media

décomposition facture electricite

Décomposition du prix de l’électricité : que payez-vous réellement ?

Comme la très grande majorité des professionnels, vous n’avez pas le temps de décrypter votre facture d’électricité. Vous regardez le montant sans chercher à comprendre son calcul, et on vous comprend ! Il faut dire que la présentation d’une facture d’électricité n’a rien d’alléchante : données techniques, données chiffrées, vocabulaire spécifique… bref, rien de bien captivant !

Et pourtant, en regardant sa facture de plus près, on découvre des choses étonnantes. Par exemple, saviez-vous que seulement 1/3 du montant total de votre facture est lié à votre consommation d’électricité ?

Mais alors, que payez-vous lorsque vous réglez votre facture d’énergie ? Nous vous aidons à y voir plus clair en vous présentant, dans les grandes lignes, la composition du prix de l’électricité.

1) La fourniture d'électricité : un prix propre à chaque consommateur

Résumé de la composition du prix de la fourniture d’électricité

C’est la toute première partie d’une facture. La fourniture correspond à votre consommation d’électricité. Son montant varie en fonction de la quantité d’électricité que vous allez consommer chaque mois. Il dépendra également du prix du MWh et du montant de l’abonnement négociés dans votre contrat d’électricité.

Le prix de la fourniture d’électricité sera donc différent d’un fournisseur à l’autre et il dépendra du choix de votre offre (prix fixe, prix indexé, option base, option heures pleines/heures creuses, etc.). La fourniture est le seul levier de négociation de votre facture d’où l’importance de mettre en concurrence les différents fournisseurs afin de trouver le meilleur contrat d’électricité.

Un taux de TVA à 20 % s’applique ensuite sur la consommation, et un taux de 5,5 % sur l’abonnement.

Le mécanisme de capacité

En plus de la ligne “abonnement” et “consommation”, une ligne “Obligations du + date” ou “Contribution d’obligation de capacité” apparaît sur les factures d’électricité. Mal connu des consommateurs, cet intitulé désigne la contribution de tous les consommateurs au mécanisme de capacité.

Pour faire simple, sachez que tous les fournisseurs doivent prouver leur capacité à fournir de l’électricité durant les périodes de pointe (en hiver particulièrement). Aussi, ils doivent acheter des garanties de capacité. Ces GC représentent un surcoût pour les fournisseurs d’électricité, qui le répercutent alors, en partie, sur la facture des consommateurs finaux.

À noter : tous les consommateurs d’électricité, particuliers et professionnels, payent la contribution au mécanisme de capacité. 

Le coût dépend du portefeuille client des fournisseurs et du niveau de leurs obligations de capacité

Les fournisseurs peuvent choisir de faire apparaître cette ligne dans la partie fourniture, ou bien dans la partie taxes et contributions.

Les certificats d'économies d'énergie (CEE)

L’objectif des CEE est d’inciter l’ensemble des acteurs économiques à réduire leur consommation énergétique. Comment ? Grâce à la distribution de certificats CEE (primes énergie), qui permettront de financer des travaux de rénovation énergétique.

Mais ce dispositif représente un coût pour les fournisseurs d’électricité. Selon la consommation de leurs clients, ils ont des obligations d’économies d’énergie et doivent alors se procurer des certificats. L’achat de ces certificats sur le marché représente un coût pour le fournisseur, qui le répercute alors à l’ensemble des clients concernés (selon le code NAF), via un surplus financier sur leurs factures d’électricité.

À noter : seules les entreprises ayant un code NAF soumis au CEE payent cette contribution

Plus une entreprise consomme de l’électricité et plus l’obligation de CEE pour le fournisseur sera élevée. Plus l’obligation de CEE est élevée et plus l’impact sur la facture du consommateur sera important. 

Attention cependant, la contribution aux certificats d’économies d’énergie n’est pas toujours détaillée sur les factures, et ce même si vous la payez ! 

En pratique sur la facture d'électricité

composition-facture-fourniture-electricite

Exemple d’une facture d’électricité – partie “fourniture”

2) L'acheminement : un tarif commun, payé par tous les consommateurs

L’acheminement de l’électricité jusqu’à votre compteur électrique représente un coût : c’est le TURPE, Tarif d’Utilisation des Réseaux Publics de l’ÉlectricitéChaque année, les pouvoirs publics réévaluent les barèmes du TURPE en vigueur et publient les grilles tarifaires.

Résumé de la composition du prix de l’acheminement sur une facture d’électricité

En fonction de votre type de compteur, de sa puissance et de votre option tarifaire, votre fournisseur d’électricité vous facture, à l’euro près, le montant du TURPE. Une fois ce montant payé, le fournisseur doit le reverser en intégralité aux gestionnaires du réseau de distribution, Enedis et RTE.

Ainsi, à compteur égal et offre d’électricité identique, vous payerez le même tarif d’acheminement, que vous soyez chez EDF ou chez n’importe quel fournisseur d’électricité. Toutefois, il est, dans certains cas, possible de bénéficier d’une optimisation du TURPE.

Le TURPE : en pratique sur la facture d'électricité

Encore une fois, la manière de présenter la partie « acheminement » est très variable d’un fournisseur à l’autre.

Pour la plupart des petits professionnels (compteurs C5), le TURPE est inclus dans la partie fourniture d’électricité. Dans ce cas, la part fixe du TURPE est prélevée sur l’abonnement et la part variable sur la consommation d’électricité.

prix acheminement électricité

Exemple d’une facture d’électricité où le TURPE est inclus dans la part fourniture d’électricité

Pour la grande majorité des entreprises et professionnels dont la puissance souscrite est supérieure à 36 kVA, le TURPE fait l’objet d’une facturation détaillée, avec une part abonnement et une part consommation. Dans certains cas, les différentes composantes du TURPE (composante de gestion, de soutirage, de comptage, etc.) seront détaillées par le fournisseur.

Exemple d’une facture d’électricité avec TURPE détaillé

Les taxes : régulées et communes pour tous les consommateurs d'électricité

Dernière partie de votre facture d’électricité : les taxes et contributions. Elles représentent en moyenne un tiers de votre budget énergétique. Fixées par les pouvoirs publics, tous les consommateurs en sont redevables et elles sont communes pour l’ensemble des fournisseurs d’électricité.

Il est cependant possible de bénéficier d’une exonération partielle ou totale de certaines taxes !

Exemple d’une facture d’électricité – “partie taxes et contributions”

Les taxes : en pratique sur la facture d'électricité

taxes-facture-electricite

Exemple d’une facture d’électricité – “partie taxes et contributions”

Pour comprendre plus en détail à quoi correspondent chacune de ces taxes, nous vous invitons à télécharger notre fiche pratique sur les taxes d’électricité.

Décrypter sa facture d’électricité n’est pas une mince affaire ! D’autant plus que la présentation des factures varie beaucoup d’un fournisseur à l’autre. Si certains prix ne sont pas toujours détaillés dans les différentes parties de la facture, cela ne signifie pas que vous ne les payez pas !

Il est également important de retenir que seule la partie « fourniture d’électricité » sera variable d’un fournisseur à l’autre. L’acheminement et les taxes et contributions sont, à l’inverse, communes pour tous les consommateurs.

Pour faire des économies sur vos factures d’énergie, une seule solution : comparer les offres d’électricité des fournisseurs ! Grâce à cette mise en concurrence, vous pourrez comparer le prix du MWh et de l’abonnement de chacun des fournisseurs et ainsi, sélectionner la meilleure offre d’électricité.

Vous manquez de temps pour faire l’analyse de vos factures, de votre contrat ou des différents fournisseurs pro ? ATOO Energie vous propose une étude personnalisée, gratuite et sans engagement.

Vous aimerez aussi