media

Les acteurs du marché de l’électricité

Pour fournir de l’énergie aux particuliers et aux professionnels, l’électricité suit une chaîne de valeur composée de 4 grandes activités : la production, le transport, la distribution et la commercialisation.

Auparavant, l’ensemble de ces activités était dirigé par EDFGDF. Mais, depuis l’ouverture du marché de l’énergie en 2007, elles sont distinctement gérées par des acteurs du service public et du secteur privé.

Qui sont-ils ? Que font-ils ? Voyons ensemble comment fonctionne le marché de l’électricité.

Les activités de services privés

La libéralisation du marché de l’énergie a permis l’ouverture à la concurrence des activités de production et de commercialisation. Souvent critiquée, elle a apporté un certain nombre de bénéfices et de garanties aux consommateurs. 

Pour en savoir plus sur l’ouverture du marché de l’énergie, n’hésitez pas à lire notre article dédié !

1) La production

La production est la première étape de la chaîne de valeur de l’électricité. Ouverte à la concurrence depuis 2007, 95 % de l’électricité reste produite par EDF et Engie. Les 5 % restants sont partagés entre les producteurs dits « indépendants ».

L’électricité peut être produite à partir de plusieurs sources, certaines ayant un impact plus important que d’autres sur l’environnement. Aujourd’hui, en France, 70 % de l’électricité produite provient du nucléaire. Mais, dans le cadre de la transition énergétique, la part des énergies renouvelables dans le mix électrique ne cesse d’augmenter.

2) La commercialisation

Depuis l’ouverture du marché de l’énergie, le nombre de fournisseurs alternatifs n’a cessé d’augmenter. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins d’une trentaine de fournisseurs qui coexistent sur le marché de l’énergie.

Afin de vendre l’électricité aux consommateurs particuliers ou professionnels, ils s’approvisionnent directement sur les marchés en négociant les meilleurs prix de gros auprès des fournisseurs. Pour rappel, certains fournisseurs peuvent aussi être producteurs d’électricité.

Grâce à l’ouverture du marché de l’énergie, de nouvelles offres sont apparues : les offres de marché. Contrairement à l’offre historique d’EDF où les tarifs étaient régulés par les pouvoirs publics (TRV), les contrats en prix de marché offrent l’avantage d’être très compétitifs.

Contrairement aux énergies primaires comme le gaz, le pétrole ou le charbon, l’électricité ne se stocke pas… pour l’instant ! Jusque dans les années 80, les solutions de stockage étaient rares, peu fiables et excessivement onéreuses. Mais depuis 2010, notamment avec les nombreuses problématiques liées au changement climatique, la volonté d’une solution de stockage de l’électricité devient de plus en plus prioritaire et devrait rapidement évoluer.

Les activités de services publics

Tandis que la production et la fourniture d’énergie sont soumises aux règles de la concurrence, deux activités sont restées en situation de monopole en France : le transport et la distribution.

Cette non-ouverture à la concurrence s’explique d’abord par les investissements colossaux nécessaires pour maintenir et développer les réseaux de transport et de distribution. De plus, ces services publics, communs pour l’ensemble des consommateurs, contribuent à l’homogénéité de l’acheminement et empêchent toute concurrence potentielle. En ayant accès aux mêmes infrastructures, les producteurs et les fournisseurs se retrouvent sur un même pied d’égalité.

Ainsi, les conditions d’accès sont régulées et les prix sont fixés par les pouvoirs publics sur recommandation de la Commission de Régulation de l’Énergie.

1) Le transport

L’acheminement de l’électricité jusqu’au lieu de consommation est une activité régulée. Le réseau est couvert à 100 % par RTE, Réseau de Transport de l’Électricité. Sa mission fondamentale est d’assurer à tous ses clients l’accès à l’électricité, tout en développant le réseau. Il doit également équilibrer le réseau entre la production et la demande afin d’éviter les « black-out » provoqués par une trop grosse demande ou les surproductions inutiles.

2) La distribution

Activité régulée, le réseau est couvert à 95 % par Enedis. En tant que gestionnaire du réseau de distribution, Enedis s’occupe entre autre, de la relève des compteurs, de l’entretien et du développement du réseau électrique français. Son rôle principal reste d’acheminer l’électricité jusqu’au lieu de consommation.

Chaque lieu de consommation est désigné par un compteur unique, numéroté par un Point de Livraison (PDL). Le compteur électrique permet de mesurer la consommation d’électricité. Ces informations sont transmises au fournisseur d’électricité.

Les 5 % restant du réseau sont couverts par les Entreprises Locales de Distribution (ELD). Ces ELD ont les mêmes missions qu’Enedis mais elles n’agissent que sur des territoires limités, où les villes ont obtenu le monopole en matière de distribution d’électricité.

ATTENTION : trop souvent confondus, il est important de bien faire la distinction entre EDF et Enedis. Ce sont deux entités bien distinctes : là où EDF produit et vend de l’électricité, Enedis se charge de distribuer l’énergie jusqu’aux compteurs électriques. 

Les missions du gestionnaire de réseau sont également très différentes de celles d’un fournisseur. Ainsi, en cas de coupure de courant par exemple, contactez le n° de dépannage Enedis de votre agence locale.

Avant la dérégulation du marché de l’électricité, Enedis s’appelait ErDF. Les consommateurs avaient alors tendance à faire le rapprochement avec EDF, qui pourtant, sont deux entités totalement distinctes. Ainsi, afin de faciliter la compréhension des particuliers et professionnels, ErDF fut renommé Enedis.

ATOO Energie est une entreprise de courtage en énergie. Experts en solutions énergétiques depuis 2005, nous sommes un intermédiaire entre vous, entreprises et professionnels, et votre fournisseur d’énergie. 

Pour vous aider à renégocier vos contrats d’énergie sans perdre votre précieux temps, nos conseillers, réactifs et compétents, gèrent l’ensemble des démarches administratives. En vous apportant des conseils éclairés, soyez sûr de bénéficier des meilleures offres du marché !

Coronavirus, quels impacts sur le marché de l'énergie ?
TURPE 5 : évolution au 1er août