media

Hausse du prix du gaz au 1er août 2020 !

Pour rappel, les tarifs réglementés de vente sont les offres historiques de fourniture de gaz naturel. Ces offres sont uniquement proposées par Engie et quelques entreprises locales de distribution (ELD). Les prix du TRV sont fixés par les pouvoirs publics et évoluent généralement une fois par mois.

Depuis le 1er  janvier 2019, le prix des tarifs réglementés de gaz a chuté de 25 %. Ces baisses successives se sont répétées sur le 1er trimestre de cette année.

Mais, après une dernière diminution de 0,3 % en juillet, les tarifs réglementés de vente augmenteront de 1,3 % en moyenne au 1er août 2020. 

Et ce n’est que le début !

Evolution tarifs réglementés de gaz depuis début 2020

Une augmentation de 1,3 % en moyenne au 1er août

La Commission de Régulation de l’Énergie (CRE) a tranché : les tarifs réglementés hors taxe d’Engie augmenteront de 1,3 % en moyenne au 1er août.
Cette augmentation diffère selon l’utilisation faite du gaz :

Le mécanisme de lissage des prix

La crise sanitaire née de l’épidémie de covid-19 a bousculé le secteur de l’énergie. La baisse de la consommation d’énergie a entraîné une chute historique des prix du gaz naturel en Europe. La crainte des pouvoirs publics est d’avoir « un rattrapage et donc une augmentation des prix en fin d’année ».

Fin mai 2020, la CRE a publié une analyse détaillée de l’ensemble des coûts supportés par Engie. Pour donner suite à cette publication, le gouvernement a décidé de mettre en place un mécanisme de lissage des prix, approuvé par la CRE.

Un mécanisme similaire avait déjà été mis en place après la crise des “gilets jaunes”, entre le 1er juillet 2019 et le 29 février 2020.

Le mécanisme de lissage vise à limiter les hausses tarifaires des tarifs réglementés de vente du gaz naturel. Ainsi, bien que les prix du gaz vont augmenter tous les mois jusqu’en février prochain, les variations seront plus modérées qu’initialement prévues.

Si l’on prend l’exemple du mois de novembre, une hausse de 6 % était attendue : elle devrait être abaissée à 1,7 % grâce au système de lissage. Bien sûr, ces évolutions ne sont que prévisionnelles et elles pourront évoluer au rythme des variations du marché. En revanche, la CRE affirme que les hausse maximales ne devraient pas dépasser 1,7 %

Suppression définitive des tarifs réglementés de vente du gaz naturel

Pour rappel, et conformément à loi Energie-Climat du 8 novembre 2019, les tarifs réglementés de vente de gaz naturel prendront fin le 1er décembre 2020 pour les professionnels, et le 30 juin 2023 pour l’ensemble des consommateurs.

Depuis longtemps considérés comme une entrave à l’ouverture du marché de l’énergie, les tarifs réglementés perdent de plus en plus de consommateurs.  Désormais, ces derniers se tournent davantage vers les offres dites de marché. Fixés librement par les fournisseurs, les prix des offres de marché sont bien plus compétitifs.

Si vous êtes concerné par la fin des tarifs réglementés de vente de gaz naturel, vous pouvez dès maintenant, et au plus tard le 30 novembre 2020, souscrire à une offre de marché auprès du fournisseur de votre choix.

La fin des tarifs réglementés est une réelle opportunité pour vous pencher sur votre contrat et choisir une offre de marché au plus près de vos besoins.

Changer de contrat, et éventuellement de fournisseur, vous permet de bénéficier de tarifs concurrentiels. Et avec ATOO Energie, c’est encore plus simple ! Anticipez votre échéance dès maintenant !

Depuis 15 ans, nous mettons notre expertise au service des entreprises et des professionnels. Bien plus qu’un courtier, nous intervenons en tant que véritable conseiller en énergie. Profitez d’un accompagnement privilégié et de conseils éclairés pour souscrire une offre 100 % personnalisée !

Comprendre l'ouverture du marché de l'énergie
Coronavirus, quels impacts sur le marché de l'énergie ?